Premier rendez-vous

sonnerie

Respire profondément, regarde droit devant, tu connais ton texte, la représentation peut commencer.

Aujourd’hui on ne se lance pas dans les acrobaties, je n’allume pas le vidéo projecteur. Ah mince ! j’ai prévu un extrait vidéo de la pièce. J’espère que les hauts parleurs sont branchés. Manquerait plus que je me retrouve à faire les branchements à quatre pattes sous le bureau alors que les fauves dansent la java sur les tables.

Punaise j’ai oublié mon déroulé de séance. Pas de panique, je l’ai enregistré sur Dropbox.

*Le site web demandé est interdit dans l’établissement. Contactez votre opérateur réseau.*

O.K.

J’attaque avec les 3e. On est mercredi. je n’ai que 3 heures en semaine A. On ne peut pas mourir en 3 heures. Pas dans une salle de classe. Enfin, je crois.

Bon, cette fois, j’y vais. Il faut aller les chercher en bas. Il est où le rond de ma salle, au fait ? C’est eux ? Bon sang ils sont grands ceux-là ! Aller quoi ils sont toujours grands tes élèves, c’est pas pire que d’habitude.

J’ai la main qui tremble sur la clé. La serrure s’ouvre. Je me mets dans l’embrasure de la porte pour qu’ils rentrent un par un. Oui, ça me parle, j’ai déjà fait ça. Je répète 29 bonjour. mon sourire doit dévoiler mes molaires. On repassera pour la fermeté.

Ils restent debout et attendent.

« Vous pouvez vous asseoir. »

L’appel le trombinoscope à la main, ça évitera les mauvaises blagues même si ça n’a pas l’air d’être le genre de la maison.

Je suis Madame R. C’est la première fois que je prononce mon nouveau nom devant les élèves. On fera sa connaissance ensemble.

La première fois qu’un de mes 6e m’a demandé de sa voix suppliante « Madame R. Vous pouvez venir voir s’il vous plait ? », j’ai adopté ce nouveau patronyme. 

Les présentations faites, on se met au travail. Deux élèves distribuent les photocopies du texte. Antigone c’est une super pièce. Le théâtre d’une manière générale c’est pas mal pour briser la glace.

La séance est un peu brouillonne dans la mise en oeuvre mais les doigts se lèvent. Je circule dans les rangs pendant qu’ils font l’activité. Un regard pour vérifier qu’ils travaillent, un conseil pour débloquer.

« Madame, j’comprends rien là !

-Tu ne peux pas me dire les noms des personnages mentionnés par le Prologue ?

-Mais nooooon ! On comprend pas c’quil dit lui !

-Lis la première phrase pour voir.

(…)

-Antigone c’est un personnage ?

-Oui, c’est un personnage.

-Ah ok je pensais que c’était un quartier à Montpellier. »

Ça m’avait manqué.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s