La rentrée

Nous arrivons aux vacances de la Toussaint et j’en suis encore à vous raconter la rentrée. Il va falloir que j’accepte l’idée que je n’arriverai jamais à suivre le calendrier scolaire ni à être régulière ici…

J – 5 : il fait chaud et cela fait déjà depuis début août que j’ai le cerveau qui mouline sur la reprise. Auto-torture quand tu nous tiens. Par dessus le marché me voilà avec la gastro du siècle, oui, par 30°. Je suis enchantée: le stress de la rentrée combiné au stress de ne pas être en état de la faire.

J- 3: je me décide à aller voir un médecin pour qu’il me donne un traitement de choc. j’aurais pu y aller plus tôt, j’en conviens. Il paraît qu’on est nombreux à être dans cet état.

Je veux pas y aller.

J-1: ça commence à aller mieux je tiens debout. La pré-rentrée des profs c’est demain et je dois être dans deux collèges, je décide d’aller faire un tour dans le plus éloigné (50km de la maison) pour m’éviter deux voyages demain. Mon super mari m’accompagne. « On ira se promener avec le bébé en t’attendant ». #coeuraveclesdoigts

« Alooooors Madaaaame Selroux, vous avez… Ah ? Je ne vous trouve plus. Tiens c’est curieux.  »

Pendant quelques secondes, j’ai rêvé que mes heures avaient été transférées dans l’autre établissement, envolées la REP + et la ZUP, terminé le quartier difficile, le…

-ça y est ! Je vous ai. Je ne vous trouvais pas parce que vous avez deux classes partagées.

-Pardon ?

-Oui. Vous avez 4h30 avec nous (soit le nombre d’heures de français d’une 6e complète), 2h avec la 6eDifficile et 2h30 avec la 6eExplosive. (j’apprendrai plus tard que c’est l’inverse en fait)

-Vous les partagez avec M. F. Vous le reconnaîtrez facilement c’est un grand africain.  »

Alors commence la tournée des mails pour contacter M. F, Jojo de son petit nom, très sympa, mais qui m’apprend que je ne partage qu’une classe avec lui. Mais alors, avec qui je partage l’autre ? Mails à toute l’équipe de français que j’ai retrouvée en faisant les emploi du temps de toutes les classes sur Pronote afin de savoir qui était mon 2e binôme. Pas de réponse. ça va être simple cette histoire. Improviser en REP +, c’est hyper recommandé. Bon, advienne que pourra, de toutes façons tout le monde a l’air de naviguer à vue.

Demain je pars au pays de l’eau en bouteille pour la prérentrée.

Si vous croyez que les élèves ont le trac de la rentrée, vous n’avez pas vu un prof avant la reprise. Personnellement, je suis aussi stressée qu’à ma première rentrée. Être le complément de service-de service, ce n’est pas très confortable.

Je veux pas y aller !

J’ai envie de me rouler par terre et taper du poing.

D’abord, je suis sûre qu’ils sont pas beaux et pas sympas ces élèves. En plus, avec ceux de l’année dernière on avait des liens très forts, ça sera jamais pareil.

Je veux pas y aller.

Je veux retourner dans mon collège au bord de l’eau, reprendre la route aux flamands roses, retrouver les collègues trop sympas.

Aller c’est reparti, on reprend l’autoroute. J’ai déjà fait ce collège et j’y étais bien. L’A9 a changé mais la voiture n’a pas oublié la route. Première sortie, deuxième, troisième… nationale, feu rouge, ah oui radar au feu, même parking.

Bon, il faut y aller là.

J’avance lentement, les mêmes graviers, la même entrée par la salle des profs et là j’entends

« Eh mais c’est Juliette ! »

Quoi ? Ils ne m’ont pas oublié ? Mais c’était il y a deux ans !

La bise à tout lob_4840c9_38e monde, on prend des nouvelles, on exhibe sa progéniture.

C’est reparti pour une nouvelle année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s