Sortir de la cité – jamais sans jamel 

Lundi sur France Inter, le délicieux Augustin Trappenard recevait Jamel Debbouze.

J’ai une tendresse toute particulière pour lui: son parcours, son humour, sa personne, sa femme… tout chez lui me parle ! Même nos fils ont le même prénom. 

Et l’entretien qu’il a eu avec Augustin ne m’a pas déçue. 

Extrait 

« Vous faites des fautes de français exprès, c’est un peu votre signature. Mais pourquoi ?

– déjà parce que pendant longtemps, elles n’étaient pas faites exprès. La langue française on la parlait mal, elle nous semblait sacrée, inaccessible. On rêvait de la maîtriser… »

Boomerang Jamel Debbouze 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s