Clap de fin

Les fin d’années ont toujours ce goût d’aigre-doux. La chaleur, le soleil, la fatigue accumulée, le stress aussi, nous amènent doucement vers les vacances. Mais c’est aussi une période où le temps s’étire et où on doit se dire au revoir.

Même pour les profs qui restent en place je pense que la fin d’année à cet arrière-goût de mélancolie. On a passé une année avec ses classes, on a construit une relation et même si on en retrouvera certains, ce ne sera plus jamais pareil. Une page se tourne et il faut y mettre un point final.

Ce n’est pas si facile.

Les premiers à qui j’ai dit au revoir ce sont mes élèves. Ils savent que je ne serai pas là l’année prochaine et ils ont la gentillesse de me faire croire que ça les rend triste. Les derniers jours ils ne restent que les plus chevronnés. « On est venus juste pour vous dire au revoir ». N’est-ce pas la phrase la plus touchante qu’on puisse entendre ? La sonnerie de la dernière heure de cours retentit. Ca y est c’est fini. J’aimerais les prendre dans mes bras et leur dire qu’ils ne doivent pas changer et que je leur souhaite de devenir les adultes formidables qu’ils sont déjà en germe. Mais la pudeur et la distance respectueuse sont là. On se dit « à bientôt ». « Peut-être qu’on vous retrouvera au lycée Madame ! »   Seul E. qui quitte l’établissement me demande « On peut se faire la bise ou pas ? » Et pourquoi pas !

Ensuite, c’est le brevet, les corrections. Enfin,  les réunions s’enchaînent pour préparer la rentrée qu’on ne fera pas. On participe parce qu’on a quand même été là toute l’année et qu’on a encore des choses à dire.  Et puis ce sont les dernières heures de travail avec les collègues alors…

Aujourd’hui ce sont les vacances. Je ne réalise pas réellement, ma tête est encore dans l’affectation à venir, la commission n’a lieu que lundi prochain. A ce moment-là je serai vraiment en vacances.

J’ai eu une magnifique surprise lors du pot de départ, mes collègues de lettres nous avaient écris (car nous sommes deux à partir) un magnifique poème qu’elles ont eu le courage de lire devant tout le monde. Merci à elles pour ce merveilleux cadeau, merci de nous conforter dans l’idée que pendant une année on a été une équipe et de dire si sincèrement et si gentiment qu’on va leur manquer. Elles vont terriblement me manquer.

Ce collège va me manquer, j’y ai effectué deux années de remplacement, non consécutives et j’y ai été très heureuse.

Pas facile de partir mais de nouvelles aventures nous attendent.

Il est 13h30, le pot de fin d’année s’éternise mais il est temps de partir. On dit au revoir, on s’embrasse, on se promet de se donner des nouvelles vite, de venir aux repas, de ne pas s’oublier.

Mon casier est vide et bonus cette année j’ai pensé à rendre mes clefs.

Seule sur le parking, je jette un dernier regard à cet endroit que j’ai aimé et parfois détesté.

A bientôt peut-être.

Une réflexion sur “Clap de fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s