la petite fiche de rentrée

Cela fait quelques temps que je rumine régulièrement à mon cher et tendre la même chanson « j’ai envie de revoir toutes ma pratique pédagogique, il faut que je m’adapte davantage à eux, que je prenne en compte leur développement cognitif, blabla… » #stanislasdeheane

Vaste chantier vous le conviendrez.

Quelques interrogations et prises de recul s’imposent dans ma pratique de la lecture, de l’écriture et dans tous les domaines possibles. J’y réfléchis de façon récurrente.

Mais il y a une heure de cours que je n’ai jamais modifiée depuis ma première rentrée c’est la toute première heure de l’année. Vous savez cette heure un tantinet inutile où on ne fait pas grand chose si ce n’est remplir la page de garde du cahier / classeur et feuilleter le manuel…

Depuis 5 ans,  je distribue les mêmes documents. C’est ma tutrice de stage qui me les avaient donnés et je ne les avais jamais modifiés. Ma tutrice a été d’une telle richesse et d’une telle bienveillance qu’il ne m’est jamais venu à l’esprit de commencer l’année autrement. Et depuis, comme pour me porter bonheur, je distribue à chaque rentrée les mêmes règles de classe à respecter, le tableau d’évaluation du classeur, etc.

Cette année, Stanislas Dehaene et Catherine Guéguen m’habitant, j’ai décidé de m’émanciper de mes fétiches et de repenser ma toute première heure de cours.

Je n’ai pas réinventé l’eau chaude ni la poudre (les collègues font sûrement cela depuis belle lurette) mais j’ai essayé de modifier mon angle d’attaque.

Plus inexpérimentée, j’avais besoin de débuter l’année par des règles pour bien fixer les choses au cas où les élèves se mettraient à daber debout sur les tables en chantant du Maître Gims. Et ça marchait puisque mes élèves n’ont jamais eu ce comportement.

Cette année, j’ai axé ma première heure sur le plaisir d’apprendre, les livres que l’on allait découvrir ensemble, je leur ai présenté deux séquences différentes et je leur ai fait choisir celle qui leur faisait envie en les prévenant que toutes les séquences finiraient par être traitées dans l’année.

J’ai eu des sourires, des « oh ouai », des rires (ils sont gentils ils rient à mes blagues nulles)

Il me restait à régler le problème de « la fiche de présentation ». Je trouvais compliqué de débuter sans que l’on se présente. En même temps, telles que je les faisais avant je ne les lisais pas, elles restaient des mois dans mon sac jusqu’à finir à la poubelle. Véridique.

Et puis, avec Pronote les informations pratiques on les retrouve en un clic pas la peine d’avoir des archives. Et c’est très intrusif finalement de demander quelle est la profession des parents, s’ils ont des frères et sœurs, etc.
Alors quitte à être indiscrète, j’ai posé des questions encore plus personnelles: s’ils aiment lire, ce qu’ils lisent, s’ils ont des difficultés, ce qu’ils rêvent de devenir et s’ils ont une idée de comment s’y prendre pour réaliser ce rêve.

J’ai également créé une fiche d’objectifs à remplir trimestre par trimestre dans laquelle je leur ai demandé de définir 3 objectifs à atteindre: des objectifs simples et réalisables (écouter les cours, participer, relire son texte…) dont l’ampleur et les difficultés pourront s’accroître au cours des trimestres suivants. L’idée était de leur faire comprendre que toutes les bonnes résolutions ne peuvent tenir si les objectifs visés sont inatteignables.

Et seulement à la fin de l’heure je les ai avertis de ce qui se passerait en cas de travail non faits mais j’ai pris le risque de ne pas en faire une trace écrite, c’est un contrat verbal entre eux et moi. Pour les encourager, à la sanction négative s’oppose une sanction positive: si les règles sont respectées alors ce sera valorisé dans la moyenne. Ils auront ainsi un intérêt à bien se comporter. Encore une fois, mon idée est de quitter un peu le côté discipline pour instaurer une relation de confiance. S’ils font ce que j’ai prévu pour eux, ils vont progresser c’est garanti mais il faut que je gagne leur confiance pour qu’ils me suivent et de fait je leur

adorable blur bookcase books
Photo by Pixabay on Pexels.com

balise le terrain.

Nous verrons si j’ai été trop souple ou si ce nouveau parti-pris va porter ses fruits.

Je vous tiens au courant !

 

Une réflexion sur “la petite fiche de rentrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s