où on n’avait pas hyper envie…

Paper-owl-craft-600x600Une semaine sur deux, mon emploi du temps condense 17 heures de cours sur deux jours et demi. Ce qui me donne un mardi à sept heures de cours.

Et c’est difficile sept heures. C’est une journée en mode course de fond. Personnellement, je ne l’aborde pas du tout comme les autres jours de la semaine. J’essaye de moins me donner, si je puis dire, pour arriver au bout avec de la voix et sur mes deux jambes.

Mes sixièmes sont plus doux que des oursons à la guimauve. Je les ai trois heures ce jour-là, deux heures en demi-groupe et je les récupère ensuite en classe entière.

A 15h30, on attaquait fièrement notre sixième heure de cours et je les sentais un peu fébriles. Alors qu’ils attendent que je leur dise de s’asseoir, je vois Julien, l’élève modèle, accroché à sa chaise en train de faire des bonds, Zoé qui fixe la fenêtre les yeux aussi tristes qu’un détenu dans sa cellule et Reda en grande conversation avec Amir comme si de rien n’était.

-Vous allez bien ?

-Madaaammmee on est trop fatigués… On peut pas faire le quart d’heure de lecture ?

-Mais vous le faites le matin, avec Mme F le mardi.

-Oui, mais y’avait contrôle et on a lu que 5 min.

Pensant les coincer, je leur dis:

-D’accord mais seulement si tout le monde a un livre.

Je vois les coupables étourdis dépités.

-Pas de problème, j’en ai 3 !

-Moi aussi !

Non mais les voilà qui prennent du rab dans leur sac ! Du rab de livres ! Je ne suis pas un monstre tout de même…

On part pour 15 minutes de lecture, après 5 minutes de négociation. Nous avons déjà consommé 20 minutes utiles.

Bref. Ils lisent. Je les avertis à une minute de la fin qu’ils doivent terminer leur page afin de reprendre le cours de nos affaires.

Et là, Julien, qui vient toujours me demander des exercices et du travail en plus parce qu’il finit avant tout le monde, me dit:

-Mais madame, vous nous avez dit que c’était possible de faire des marques pages et qu’un jour vous nous montreriez. ça peut pas être aujourd’hui un jour ?

Non mais attendez avant de me juger. Mes sixièmes quand je vous dis que c’est de la guimauve c’est pas des blagues ! C’est de la guimauve Pierre Hermé enrobée avec du chocolat Guillaume France. TOUS LES JOURS ils me disent bonjour dès qu’ils me croisent dans le couloir, il y en a toujours un pour me faire un compliment, ils m’écrivent des cartes, ils m’ont offert des chocolats à Noël et ont écrit un poème pour mon anniversaire. Et là, ils veulent faire des marques pages « parce qu’on va commencer Molière et on veut pas perdre la page. »

Je suis faible.

-OK, on va faire les marques pages.

Sauf que je me la suis un peu racontée moi avec mes marques pages origami. L’année dernière une de mes 5e m’en avait fait un, et c’est hyper pratique en plus d’être joli à  souhait.

-Aller sortez une feuille !

Pendant qu’ils trafiquent pour trouver ds feuilles je me lance un tuto Youtube pour apprendre à le faire ce truc. Ouf, la vidéo dure deux minutes c’est faisable même pour une empotée comme moi.

Et me voilà en train de leur faire la démonstration d’Origami sous leurs yeux ébahis. De la guimauve je vous dis !

On n’était plus à ça près, ils ont pris 10 min de plus pour les décorer.

Un calme… L’origami c’est vraiment zen comme art.

Bon on vient de franchir la barre des 45 minutes.

On a quand même terminé de corriger les exercices de grammaire, c’était un cours de français malgré tout.

Aller je vous lâche le tuto, c’est cadeau !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s