Entendu cette semaine #5

Dans la grisaille ambiante, leurs propos me font parfois l’effet de longs rayons de soleil qui traversent malgré tout les nuages.

-Mais qu’est-ce que tu fous là Nabil ? Ta journée est finie !

-Ouais mais non je viens en français, la prof a dit que je venais quand je voulais. Madame, je peux juste prévenir ma mère ?

[pendant qu’ils bûchent sur leur questionnaire de lecture]

-Vous faites quoi, Madame ?

-J’ai commencé un livre super, hier. J’arrive pas à le lâcher. C’est l’histoire d’un type qui a assassiné toute sa famille; ses enfants, ses parents, sa femme… j’ai hyper peur !

-Et pourquoi vous lisez ça et nous on a droit à Jeannot de la Jeannotière et son Colin ?

-Vous voulez qu’on instaure le quart d’heure de lecture et que je vous le lise ?

-Ouiiiiiiii »

[Ils ont aussi récupéré leur brevet blanc cette semaine, Amir a eu 51/100, ce qui n’est vraiment pas si mal compte tenu de ses difficultés]

« J’en ai marre de cette vie là sérieux ! C’est bon, on n’a qu’à se suicider!

-Tu te calmes, j’ai eu 32, tu m’entends pas hurler à la mort. »

« Voilà, voilà, voilà ! Vous l’avez pas entendue celle-là, hein ! Evidemment ! Nabil il me balance des punchlines de l’espace, là. Moi, je suis obligé de riposter, avec ma grosse voix, moi, vous m’entendez. Ah ça c’est sûr, moi vous m’entendez! Vous allez mettre une observ’ sur ma fiche de suivi, le prof principal va m’engueuler, après il va appeler ma mère, ma mère elle va me priver de téléphone. Tout ça pourquoi ? Parce que vous avez pas entendu Nabil. Alors, hein hein ? Vous allez mettre quoi sur ma fiche de suivi ??

-Oh… un truc du genre « passablement perturbé par son brevet blanc. »

[On bosse l’orientation en ce moment, certains voient la porte de la seconde générale se fermer. Alors évidemment c’est ma faute. D. boude et part en sucette depuis le début de la semaine. Il devrait comme les autres faire son plan de travail, au lieu de ça, il boude les bras croisés.]

« Tu me saoules D. Je ne supporte plus de te voir faire la tête à longueur de journée. Je n’ai jamais dit que tu n’irais jamais en général, je dis juste que tu feras peut-être un détour en voie professionnelle. Tu me regardes quand je te parle ? Punaise ! On dirait mon fils de 4ans. Alors puisque tu as 4ans, je vais te parler comme à lui. Va dans ta chambre, reste dans ton coin, réfléchis et quand t’es calmé on discute. »

Siam qui a toujours l’oreille qui traîne et une répartie en béton matricé:

« Quoi ? C’est une punition ça Madame ? Il est puni là, votre fils ?

-Ben, oui. Tu veux que je lui fasse quoi ?

-Une claque derrière la tête ça remet toujours les idées en place.

-Quoi ? Mais vous prenez tous des coups quand vous faites des bêtises ?

Tous : « ben oui ! »

J’entends Siam qui ronchonne. « Aller dans sa chambre une punition ! pff… La Mecque, ça doit être bon d’être fils unique… »

« Madame pour l’oral du brevet, je peux utiliser mon travail de lecture sur l’Etranger ?

-Ah ben oui, c’est une super idée; je t’aiderai avec plaisir. Tu veux que je te reprenne l’exemplaire dans la réserve.

-Non, non, je vais l’acheter celui-là ! »

[m’entendant répondre à la même question]

-Mais madame, vous répondez encore ? ça fait dix fois qu’on vous pose la même question !

-La pédagogie est l’art de la répétition.

-Ahhhh ouaaiiisss. Et vous êtes trèèèèèèsssss pédagogue !

[Siam en devoir fait]

-Faut arrêter là Madame ! On n’est plus chez nous ! Qu’est-ce qu’ils font là eux, ils sont même pas dans notre classe !

-Ils sont allés demander à venir nous rejoindre en devoir fait, j’allais pas les laisser dehors.

-Quoi ? non mais madame c’est pas possible aussi ! On vous a trop facilement ‘ouin ouin je veux travailler’, vous ramassez tout le monde !

-Qu’est-ce que tu veux, je récupère tous les chiens perdus, moi. Je peux pas dire non à un élève qui veut travailler.

-Non mais ok les chiens perdus, mais c’est pas la SPA ici ! »

-mais qu’est-ce que… ? hé Madame ! Hé ! elle note ce qu’on dit ! Pourquoi vous faites ça ?

-pour pas perdre la trace, un jour j’écrirai un livre sur vous …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s