Où ils donneraient des leçons à Marlène Schiappa

Ce sont les vacances cette semaine mais mes studieux troisième ont accepté d’en sacrifier quelques heures pour venir passer leur oral blanc en classe virtuelle.

Et j’en ai eu plein les oreilles.

Je connaissais la variété de leur choix de sujets et je n’étais pas la dernière à fanfaronner en salle des profs: « Moi, mes 3e ont tous pris des sujets culturels ! »

Je ne sais pas si Simone de Beauvoir vient les hanter eux aussi mais alors le féminisme était au rendez-vous et franchement quand on entend encore sur des radio nationales que les chanteuses « moches » devraient « se contenter de donner les chansons qu’elles écrivent »… je ne sais même pas comment terminer cette phrase mais honnêtement ils n’ont de leçon à recevoir d’aucun média.

Je vous livre en désordre la substantifique moelle de leur exposé et je peux vous dire que je n’y suis pas allée de main mortes sur l’entretien.

On commence avec le mythe d’Arachné, la tisseuse qui n’avait cure de ce que la déesse lui sommait de faire parce qu’elle ne la trouvait pas assez « modeste ».

« -Tu penses que modestie et ambition sont des qualités contradictoires ?

-Euh, non… l’un n’empêche pas l’autre.

-Et tu crois qu’Athéna reprochait quoi finalement à Arachné?

-Ah ouais… faut que je réfléchisse à cette possibilité. »

N, un garçon du quartier, a choisi de travailler sur le combat de Simone Veil pour le droit des femmes et termine son exposé par une citation qui ferait dresser les poils d’un reptile :

« Venus de tous les continents, croyants et non-croyants, nous appartenons tous à la même planète, à la communauté des hommes. Nous devons être vigilants, et la défendre non seulement contre les forces de la nature qui la menacent, mais encore davantage contre la folie des hommes.« 

« Dis-moi, N, si une amie à toi venait t’apprendre qu’elle était enceinte. Tu lui dirais quoi ?

-Ben, je lui dirai que je suis là et je l’emmènerai voir un docteur.

-Tu as déjà entendu parler du planning familial ?

-Euh non, c’est quoi ?

– Tu chercheras et on en reparle, ok ? »

C a choisi de s’intéresser aux femmes qui ont participé activement à la Résistance:

-C, je suis en amour du terme ‘agente secrète !

-Moi aussi Madame c’est trop génial ! Et vous savez que quand j’ai tapé ‘résistante’ sur Google il a immédiatement enlevé le « e » ?

-Tu devrais le mettre dans ta conclusion ça. Bon, on va peut-être essayer de te plier un peu aux coins en entretien alors on va anticiper. Qu’est-ce que le féminisme selon toi ?

-Oh c’est compliqué ça… je ne sais pas trop comment le dire.

-Ecoute-moi c’est très simple. Le féminisme c’est lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Ni plus ni moins. Ceux qui cherchent à prétendre que c’est plus complexe brouillent les pistes. Et sinon, tu te définirais comme féministe?

-Chai pas trop. Je suis une fille mais je fais pas d’actions.

-Je trouve que ton exposé en lui-même est une action.

-Ah ben oui c’est vrai ça ! »

Trois exposés sur Simone Veil, un exposé sur les droits de femmes depuis la seconde Guerre Mondiale, les Résistantes, j’en passe d’autres mais le ton est donné. Filles ou garçons, ils se sentent concernés, curieux de l’autre. Bien entendu ce n’est pas la majorité, ils n’étaient déjà pas la majorité à s’inscrire cette semaine. Mais ils posent leur pierre à l’édifice, ils font éclater les cadres qu’on leur impose et c’est une grande fierté de les voir évoluer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s