Où je leur fais un audio

J’avais dit « jamais je ne me ficherai devant une caméra pour les élèves ! » et puis le confinement est arrivé, et pourtant j’ai bien dû faire cours en face cam dans mon salon.

Et aussi « il n’est pas né celui qui me verra en short et en baskets faire du hand avec mes collègues contre les élèves ». Je crois bien qu’il y a des photos qui prouvent le contraire.

Ce qu’il y a de bien dans notre métier, c’est que les élèves nous poussent à faire tomber nos propres barrières.

C’est un peu comme avec ses enfants. Ils nous font grandir.

Quand mon petit a eu trop peur de descendre du toboggan-tube à 2ans, et qu’il fallait grimper en jupe, en prenant le toboggan à l’envers pour le sauver… j’ai râlé mais j’y suis allée. Et même si le plastique brûle les fesses.

J’aime faire lire « le salaire du sniper » en 4e. C’est un texte court avec une chute folle mais il est difficile à lire pour les élèves.

Soyons modernes ! Je passe ma vie à écouter des podcasts et mes collègues écoutent des livres audio tout le temps. Je vais leur proposer la version audio en complément.

Sauf que voilà, impossible de trouver une version audio convenable ou complète du texte.

Deux solutions: soit je donne le texte seul. Après tout, ils progresseront et puis c’est ça la littérature, il faut se battre pour elle comme toute histoire qui mérite d’être vécue.

Ou alors…

« Je fais la version audio moi-même » dit la petite voix au fond de moi.

Et mes 4e sont si mignons…

-si je fais une version audio du texte et que je la mets sur l’ENT ça vous aiderait ?

-ah ben oui, ce serait super !

-bon vous ne l’écoutez que si vous en avez besoin, hein ! Il ne pas va y avoir des remix de ma voix sur internet tel Denis Brogniart et son « ah! » ?

-Mais nooooon !

Il est quand même louche ce grand sourire derrière leur masque.

Me voilà donc à la pause déjeuner, en train de bidouiller avec le dictaphone de mon téléphone et de réécouter (oh supplice) le son nasillard de ma voix.

Ce Week-end je m’occupe de le séquencer et de le déposer.

Si j’y arrive.

Nous verrons si le contrôle de lecture sera mieux réussi.

Faire tomber les barrières, je vous disais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s