Sésame ouvre-toi

Aujourd’hui j’ai emmené la classe de 5eTerrible au CDI. Avec les histoires de confinement et de COVID, ils n’avaient toujours pas eu leur séance d’initiation à la recherche et même si c’est une classe très compliquée… on ne peut pas toujours faire un refus d’obstacle.

J’ai toujours été un rat de bibliothèque. Je me souviens des casiers avec les albums de toutes les couleurs en maternelle. Je me souviens que j’aimais bien le regard stupéfait de la bibliothécaire parce que je prenais les romans les plus épais pour qu’ils me durent toute la semaine en élémentaire. J’étais au CDI à toutes mes pauses déjeuner au lycée. J’ai fait l’ouverture et la fermeture de la BU pendant 5 ans.

Les rayons de livres sont mon espace sécure: jamais de solitude parmi eux, jamais de déception non plus.

Alors quand j’emmène mes monstres , cela me fait toujours l’impression de les emmener dans un refuge que je leur prête.

C’est idiot. Le CDI du collège, je n’y vais pas si souvent.

Ça n’a pas toujours été le cas. Dans la ville aux flamands roses, le CDI, j’y étais tout le temps mais c’était pour la prof doc, trésor parmi les trésors de cette ville. Je n’ai jamais vu un CDI pareil. Elle est obligée de refuser du monde tant les élèves n’y décolle plus.

Il y a des endroits qui agissent sur votre posture. Là, même les 5eTerrible ne se sont pas sentis le droit de tout faire. Ils parlaient plus bas et surtout… ils ont fait le travail.

Dans la caverne d’Ali baba, ils fouillaient les rayons cherchant la côte 910.9 ou bien ce vieil okapi de 2014 dans les archives.

Après, on ne va pas se mentir. Ils adorent fouiller les rayons, trouver les références comme s’ils participaient à une chasse au trésor. Le problème, c’est qu’une fois trouvé: il faut lire!

C’est vraiment une des choses pour lesquelles j’ai beaucoup de mal à être empathique. Qu’ils ne sachent pas la différence entre un dictionnaire de lexique et un des noms propres, je suis là. Que le mot «encyclopédie » ne leur évoque rien. Ok. Mais qu’ils ne lisent pas les articles… je dégoupille et perd patience assez vite.

« Mais lis bon sang ! Tu crois que ça va s’imprimer dans ta tête par photocopie ?!! »

Ça en dit plus sur moi que sur eux dirait ma psy. N’empêche, ils ont été au CDI et pour certains c’était un baptême.

chanson du moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s