Le microcosme

La salle des profs est un microcosme. C’est un lieu de passage aux récréations, c’est un lieu de partage au moment des repas. C’est aussi là que l’on garde son petit monde, dans son casier. Je vous reparlerai un jour du casier, c’est tout un poème.

Dans la salle des profs on trouve toujours; un frigo, des toilettes, du café. Dans les endroits les plus fancy on peut avoir une photocopieuse et un micro onde. Les bonus sont au bon vouloir du chef d’établissement. Dans ma courte carrière j’ai vu:

  • des salles des profs où des canapés avaient été remplacés par des chaises inconfortables parce que « des profs ne devraient pas s’affaler ». Quand j’étais enceinte, il m’est arrivé de dormir les pieds sur un fauteuil, la tête sur mon sac lui-même posé sur l’accoudoir en bois du fauteuil d’en face… Pas besoin d’être enceinte pour tenir moins droit après 4 heures de cours, cela dit.
  • des micro ondes supprimés parce que ce n’est pas réglementaire de ne pas manger à la cantine aka « les commensaux ».
  • pas de photocopieuse parce que les profs ne savent pas s’en servir mieux vaut confier cela à la loge.

Cette année, nous sommes dans un bahut tout neuf, la salle des profs n’est pas hyper fonctionnelle mais elle est grande et vraiment agréable pour travailler. La machine à café est bonne et la photocopieuse marche presque tous les jours.

Dans une salle des profs, ça parle de tout ce qui concerne le collège de manière concise (parce que la récré c’est 10 minutes et qu’il faut passer aux toilettes, prendre son café, le boire et régler les affaires courantes) et efficace.

Pour vous donner une idée rien qu’aujourd’hui:

– Avec ma collègue d’anglais, avec qui on convoiture, on arrive au collège à 7h35 (on prend la route à 6h50) pour faire les photocopies de la première heure et éviter la queue à la machine.

-Mon collègue d’HG est venu me demander si je pouvais lui laisser la classe de 6e un lundi après-midi pour une sortie au musée. Comme il n’avait pas besoin que je l’y autorise je lui ai dit en plaisantant « Ok, si je viens. » Il était 10h10. A 13h il m’apportait les papiers à signer. EFFICACE.

-Si des élèves frappent à la porte à la récré, il n’est pas impossible qu’ils entendent une vingtaine de voix crier en chœur « y’a personne! »

-« Un café ! Quelqu’un a une dosette ? Quelqu’un a 50 centimes ? je rends au centuple demain ! »

-« Qui a les 6C tout à l’heure ???? J’ai des photocopies à distribuer.

-Entre temps, il a fallu caler le rdv avec la mère de Yasmine qui part en sucette depuis plusieurs semaines, contacter le conseillère d’orientation pour les prépa pro, faire le rapport suite à l’exclusion de cours du matin.

Il est 12h30, le tup n’est pas encore rentré dans le micro onde. ça sonne dans une heure.

Finalement, après toute cette agitation, on s’est posé une demi-heure pour manger et là deux collègues nous ont appris la voix pleine d’émotion qu’elles avaient été victime de harcèlement sexuel, que ça avait été assez loin. Que pour la première fois de leur vie elles ne s’étaient pas senties protégées sur leur lieu de travail. Elles ont cru, elles aussi, comme trop d’autres,  avoir affaire à un « gros lourd » tout en sachant bien qu’un type normal, même lourd, comprend quand on lui dit « non. » Elles ont employé les termes de « proie » et de « vulnérable. » Ce sont des filles fortes, bien dans leurs baskets, très belles et qui font de la boxe. Et pourtant, à ce moment, elles ne savent pas si l’institution saura les protéger. Si ce type pervers qui est au contact d’enfants pourra continuer tranquillement. Elles ont été courageuses d’en parler mais ça a été dur.

La salle des profs c’est le lieu des confidences, des câlins parce qu’on a le blues, parce que c’est dur, parce qu’on est fatigué, du chocolat laissé sur la table, du coup de coude d’à côté et du petit « ça va? » qui fait plaisir, des larmes de colère, des boules aux ventres les jours d’inspections, des fous rires et pas qu’à cause des élèves, des disputes sur les visions pédagogiques, des PAP à remplir pour les dys-lexique/orthographiques/praxiques/calculiques, des ventres des collègues qui s’arrondissent, des faire-parts et des poster syndicaux sur les murs, c’est le bonjour à 8h, à 10h, à midi, les apéros de pré vacances, la galette des rois, les œufs en chocolat, le secret santa, …

C’est la vie en équipe où l’on prend soin les uns des autres. Il y fait chaud, même quand le chauffage est en panne.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s